Tous les articles par Habitat Saint Vincent

Le_Havre,_Bassin,_quai_George_V_orienté_Ouest

Achat immobilier : 5 précautions à prendre.

 Le_Havre,_Bassin,_quai_George_V_orienté_Ouest

Analyser l’environnement.

L’environnement d’un bien immobilier est le cadre de vie futur de l’acquéreur. La présence d’un réseau de transport, de commerces et d’écoles sont des atouts indéniables pour un logement. Mais ils peuvent avoir des effets négatifs sur votre qualité de vie s’ils engendrent des nuisances.

Nous vous conseillons de visiter le bien que vous souhaitez acheter à plusieurs instants de la journée, afin de vérifier que ce dernier soit bien le havre de paix tant convoité.

Étudier les diagnostics.

Lisez attentivement tous les diagnostics, certaines anomalies peuvent engendrer des frais imprévus !

Grâce aux diagnostics, vous comprendrez comment fonctionne votre logement. Le DPE présente le niveau de performance énergétique du logement et son émission de gaz à effet de serre, tout en distillant quelques conseils pour améliorer les performances du logement. Les diagnostics électrique et gaz présentent les anomalies existantes sur les installations. Le plomb et l’amiante indiquent la présence, la localisation et l’état de conservation de ces produits dans le bien immobilier.

Lorsque le bâti n’est pas raccordé au réseau public de collecte des eaux usés, un diagnostic assainissement est alors obligatoire.

En outre, le diagnostic termite n’est pas obligatoire, Le Havre n’étant pas dans une zone à risque.

Anticiper les travaux.

Lors de l’achat d’un bien en copropriété, les 3 derniers procès-verbaux d’assemblée générale sont mis à votre disposition en agence. En prendre connaissance permet de s’informer des travaux en cours ou récemment décidés en assemblée générale. Nous vous conseillons tout de même d’étudier l’état des parties commune, des façades et des caves afin d’anticiper les travaux à venir.

Lorsque vous projetez de faire des travaux dans un bien, faites appel à un professionnel pour un chiffrage précis, vous éviterez les mauvaises surprises.

Pour l’agrandissement d’une maison, assurez-vous auprès des services d’urbanisme de la mairie que votre projet est autorisé.

Demander les charges et taxes.

 

Le logement que vous achetez a un coût annuel, il est important de connaître les différents frais incombant au logement.

En devenant propriétaire de votre résidence principale, vous devrez, en plus de la taxe d’habitation, vous acquitter de la taxe foncière. Les taux d’imposition de la taxe foncière sont votés par les collectivités territoriales, ce qui explique sa disparité d’une commune à l’autre. Attention, si le vendeur a réalisé des travaux d’agrandissement qui n’ont pas été déclarés, vous risquez de subir une hausse inattendue des impôts locaux.

Pour un immeuble collectif, vous devrez payer des charges de copropriété. Il est préférable de demander les 2 derniers relevés de charges, afin de s’assurer de la continuité dans le montant des charges. Analysez de manière rigoureuse les différents postes de dépenses pour mieux comprendre le fonctionnement de la copropriété.

Éviter les servitudes gênantes.

 

Pour l’achat d’une maison, il faut faire attention à la présence de servitudes, notamment les servitudes de passage. Elles permettent à un voisin d’accéder à son terrain en passant par votre parcelle.

Il est rare qu’une servitude soit réellement contraignante, mais le mauvais aménagement d’une servitude peut troubler le calme de votre bien.

Pour s’assurer de la non présence de servitude, demandez à votre conseiller immobilier de vérifier dans le titre de propriété qu’il a en sa possession.

 

Paul LEBOURG

Habitat Saint Vincent

egl_st_vincent

Acheter un bien quartier Saint-Vincent

egl_st_vincent

Entre plage et ville.

Lorsque les beaux jours arrivent et que l’appel de la Mer se fait ressentir, le quartier Saint-Vincent se met à vivre. Les restaurants de la plage attirent le monde et de nombreuses manifestations dynamisent un village si calme d’habitude.

Autour de l’Église Saint-Vincent de Paul, c’est un véritable havre de paix qui règne, entre petits commerces et lieux de balade.

Saint-Vincent a été en grande partie préservé des bombardements de Septembre 1944 et les havrais aiment y retrouver le charme d’un Havre d’antan. Sa situation à quelques minutes à pied du centre-ville renforce un peu plus son attrait.

Diversité et densité.

Quartier historique du Havre, Saint-Vincent témoigne des évolutions de la ville. On y retrouve de nombreuses maisons de pécheurs construites à l’époque où ces derniers côtoyaient dockers et marins dans un quartier très dense et animé. Ces maisons ne remplissent plus les critères de recherche des ménages moderne (séjour petit, manque d’espace), mais les règles d’urbanisme permettent des agrandissements afin d’y remédier.

La grande bourgeoisie, attiré par l’air marin, vint ensuite construire de belle bâtisses sur la zone costière. Ces maisons de caractères aux grands espaces bénéficient la plupart du temps d’une somptueuse vue Mer et d’une exposition plein Sud. La demande pour ces maisons est aujourd’hui encore très importante.

De nombreux petits immeubles composés d’appartements Type 1 et Type 2 jalonnent les rues adjacentes à la rue d’Etretat. Ils représentent un placement intéressant pour un investisseur. La location d’un appartement est plus faciles quartier Saint-Vincent et les loyers y sont un peu plus élevés.

Le quartier le plus coté du Havre

Saint-Vincent est à part dans le marché immobilier havrais et la demande y est toujours très forte. Ici, les visites sont nombreuses et les prix se maintiennent.

Pour les appartements, les prix varient beaucoup en fonction de la localisation et plus un appartement est proche de la Mer, plus sa valeur augmente. Les appartements les plus rares et les plus prisés sont les derniers étages avec ascenseur.

Une belle maison de 80 m² avec garage et jardin exposé Sud s’est récemment vendu à 215 000 € aux alentours de la rue Docteur Suriray. La mise en vente a durée 3 mois mais le charme du quartier et l’échappée Mer ont fait la différence.

Concernant l’acquisition d’une maison bourgeoise de 200 m² avec vue Mer jardin et garage, il faut compter aux alentours des 500 000 €.

Paul LEBOURG

Habitat Saint Vincent